Skip to main content

[Avis] Monster Hunter World après 20h de jeu

Tout commence en 2004, la planète nippone découvre une nouvelle saga sur PlayStation 2, du doux nom de モンスターハンター, Monsutā Hantā. Les joueurs y incarnent un chasseur qui a pour but le plus souvent chasser ou capturer des monstres issus d’un univers fantastique. 14 ans plus tard, voici que débarque sur PlayStation 4, Monster Hunter World !
Alors faut-il déjà craquer et partir à la chasse au monstre ou plutôt retourner mater Jurassic Park ? On vous donne notre avis après 20h de jeu maintenant 🙂

Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test

Monster Hunter World : les nouveautés

Après une présentation en grande pompe par Capcom avec l’équipe de dev de Monster Hunter 4 à l’E3, il est l’heure d’affronter le verdict du public averti comme du public néophyte.

Pour la première fois de son histoire, Monster Hunter cherche à sortir de sa case action-RPG  Buteur de dragon de niche, et à s’ouvrir à un nouveau réseau de joueurs moins avertis. A cause de ça, les ultras fans vont devoir serrer les dents avant de sourire.

Au programme, beaucoup et j’ai bien dit beaucoup de changements et pas des moindres.
On commence par une chose attendue de tous : l’open world ! Le jeu fait enfin sauter les barrières de zones de chasse pour s’ouvrir à un simili open world. Ainsi, vous pourrez vous balader en explo tranquillement à la recherche de matériaux pour vos crafts ainsi que chasser du Ratalos ou Tobi-Kadashi pour vous faire vos nouvelles armes.

Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test
Le Tobi-Kadashi

Forcément, l’open world a ses limites mais il est bien assez grand pour vous perdre pendant quelques heures. Il est aussi suffisamment petit pour que plusieurs monstres se retrouvent en même temps à vouloir vous bouffer. Pendant ces 20 premières heures, j’ai pu rencontrer déjà pas moins de 4/5 zones open world aux caractères et ambiances différents. On passe ainsi d’une forêt luxuriante, qui fourmille d’animaux herbivores ou de «lezards» Jagras, à un désert aride dans lequel les wyvernes ou les dinos recouverts de roche sont légions. La diversité des environnements est honnêtement un régal pour moi, surtout quand on le jumelle avec les différentes évolutions des environnements entre les cycles jours/nuits, les météos changeantes, etc. Un régal pour la rétine et la diversité.

Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test
Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test
Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test
Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test

Comme à son habitude, la saga Monster Hunter World ne déroge pas à la règle du « il faut farmer encore deux-trois heures pour choper telle ou telle arme/armure ».
Alors, armez-vous de patience si vous ne connaissez pas la saga, car le même monstre va devoir capituler plus d’une fois, pour espérer récupérer l’item qu’il vous manque !
Chaque monstre possède son propre stuff, avec ces propres affinités/malus élémentaires. Avant de partir bille en tête pour tuer votre cible, apprenez à la connaître en la traquant et/ou en l’affrontant une première fois, pour vous forger le meilleur équipement possible pour en venir à bout sans mourir et surtout n’oubliez pas l’existence du Codex de chasse.

Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test
Sachez également que le système de forge et d’amélioration a été nettement amélioré comparé au précédent opus. Ici, chaque action vous offre un tutoriel qui vous explique les bases. Vous connaitrez également les joies d’un farm légèrement simplifié.

Le scénario prend également en ampleur pour la plus grande satisfaction de tout le monde. Pas avec un nombre de quêtes d’histoire incalculables mais par l’écriture et l’interaction avec les différentes flottes de chasseurs et l’environnement qu’offre Astera. Le nombre d’objectifs, et donc de monstres différents, s’en retrouve malheureusement victime. Personnellement, je n’y vois pas d’inconvénient. Il ne reste pas moins de 29 grands monstres disponibles et ce bestiaire ne fera que s’agrandir via des mises à jour régulières et gratuites !

Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test

Cet épisode fait vraiment la part belle à l’open world, avec les systèmes de traque et des Navicioles, comme tout bon chasseur sachant chasser, vous analyserez les traces laissées par vos proies au sol. Ces dernières, à force d’être connues et reconnues, boosteront l’effet de vos navicioles et vous permettront de traquer vos proies avec plus d’efficacité et parfois même dès le début de la mission.

A grosses mailles, vous l’aurez compris, Monster Hunter World se révise dans une nouvelle formule avec l’injection d’une blinde de nouveaux éléments !
Sachez que toutes les modifs ne sont pas listées ci-dessus, sinon vous en auriez pour 4 jours, mais ne manquez pas également le camp d’entrainement pour tester toutes les modifications d’armes que cet opus World apporte (surtout pour les armes distances) !

Monster Hunter World : côté technique

Côté technique, ce Monster Hunter World est le premier opus de la série sur cette dernière génération de consoles et on peut dire qu’il envoie un certain paté visuel. Beau, chaleureux, avec une vie fourmillante à l’écran, c’est un pari réussi. Sachez que sur PS4Pro vous aurez le choix d’une optimisation de jeu.

  • Résolution : Porte son nom (jeu de mots à deux balles) ;
  • Framerate : Augmente le nombre d’images par seconde à l’écran pour plus de fluidité ;
  • Graphisme : Augmente la qualité des graphismes en restant à 30 images par seconde.

Honnêtement, pour avoir testé les 3 modes, je n’ai pas vu grande différence. Le Framerate est assez dégeullase nominalement avec parfois des baisses par à-coups qui donne une impression de lourdeur et de lag…

Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test
On révise sa copie

Côté gameplay, venant de passer plusieurs mois sur Final Fantasy XIV… bah j’étais un peu paumé, mais le plus gros des combos s’effectue avec des combinaisons de touches classiques. Ainsi, par exemple, avec votre grande épée, vous pouvez faire l’infinite combo en spammant débilement Triangle, Rond, Triangle, Rond ainsi de suite ou bien passer à la casse supérieure avec Triangle+Rond , Triangle chargé+ Avant, Cancel, Triangle Chargé+avant etc.
Sur le papier ça a l’air simple, mais quand on teste la volto-hache ou l’insecto-glaive je peux vous dire que c’est une autre paire de manches xD
Donc vous l’aurez compris, vous allez devoir try hard le centre d’entrainement pour vous familiariser avec les combos avant de vous attaquer à une des grandes chasses du jeu.

Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test
Moi et ma grosse épée 🙂

Côté multijoueur, c’est assez bien fait hormis la gestion des lobbys, mais une fois la mission lancée aucun problème de lag ou de déconnexion à noter (et ceux même avec le PSN qui tourne sur une patte). La difficulté de chaque chasse est bien sûr rehaussée dès le moment où quelqu’un vous rejoint.
Le panneau des quêtes vous donne aussi accès directement à toutes les missions ouvertes en multijoueurs par les gens de votre lobby. On peut alors vous rejoindre ou vous pouvez rejoindre n’importe qui pour faire des missions ou farmer votre chasse favorite pour du stuff.

 

Monster Hunter World : notre avis

Après 20h de jeu, je me suis éclaté comme un gosse sur Monster Hunter World.
Découvrir de vastes espaces uniques avec les copains de la guilde (les Locoss bien sûr ainsi que les gens de ma CL de FFXIV Hystoria). Les lobbys de clans permettent de se retrouver facilement entre potes et de s’aider les uns les autres sur des contrats ou des chasses particulières.

Monster Hunter: World avis withmyplayer 2 test
La chasse est assez intuitive tout en étant extrêmement complexe et complète. Vous aurez presque toujours le choix de tuer ou capturer votre cible, et bien suur diverses manières d’arriver à vos fins.
La multitude de quêtes diverses, alternant entre farm pour du craft quêtes PNJ ou quêtes principales, offre une vaste profondeur qui donne envie d’explorer encore et encore plus le jeu.

Point noir les lobby parfois incertains, on ne sait jamais vraiment où l’on se trouve entre notre lobby perso, celui du clan ou du mec que l’on a rejoint….

Bref pour le moment, c’est cool, c’est fun on s’éclate au point de ne même pas avoir encore enlevé le blister de Dragonball FighterZ…

Note (4 / 5)
.

Plus d’infos sur Monster Hunter : World


Trailer de lancement :

Plateforme : PS4, Xbox One , PC (à venir en fin d’année)

Lien pour craquer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.