Skip to main content
Blacknut, la nouvelle plateforme de jeux vidéo en streaming

Blacknut, la nouvelle plateforme de jeux vidéo en streaming

Un petit nouveau débarque aujourd’hui dans le paysage français du streaming de jeux vidéo ! Il s’agit de Blacknut !

Blacknut, quésako ?

Le projet Blacknut est né en janvier 2016. Il a grandit dans des incubateurs de start-up à Paris et à Rennes. Après plusieurs phases et une grosse levée de fond, l’équipe était en bêta ouverte depuis la Paris Games Week 2017. Deux ans plus tard, c’est l’heure du grand lancement.

Blacknut fonctionne sur le même principe qu’un Netflix pour les séries ou un Spotify pour la musique. L’utilisateur ne possède rien en propre mais son abonnement lui permet d’accéder à un catalogue en ligne.

Blacknut - Plateforme_1

L’objectif est simple : faciliter l’accès du grand public aux jeux vidéo. Pour beaucoup d’amateurs de jv, jouer signifie aussi investir. Si un jeu vous plaît, vous devez acheter la console qui va avec ou un ordinateur suffisamment performant. Mises bout à bout, les dépenses s’accumulent rapidement. Et pour peu que vous soyez atteints de collectionïte plus ou moins aigüe (poke Satania), ça peut vite déraper. Et c’est là que Blacknut intervient : pas besoin d’acheter les équipements spécifiques (adieu consoles qui s’accumulent, adieu étagères remplies de boîtes de jeux). Ici, on limite les coûts.

Bien entendu, avec un positionnement comme celui de Blacknut, le premier public visé n’est pas ni celui des hardcore gamers, ni celui des joueurs occasionnels mais tous ceux qui se situent entre les deux. En effet, il faut quand même jouer un minimum pour rentabiliser son abonnement mensuel et le catalogue n’est pas fait pour réunir des joueurs de LoL, Overwatch ou de Destiny. Pourtant, je pense que Blacknut a la possibilité de rassembler famille et amis autour d’instants de partage comme l’a fait la Wii à son époque.

Les supports et pré-requis

Au lancement, Blacknut est jouable sur Smart TV, box Android et ordinateurs (Windows, Mac, Linux).  A terme, l’application sera également disponible sur smartphones et tablettes. Bien entendu, pour jouer il vous faudra impérativement avoir une bonne connexion internet.

Si vous répondez à toutes ces conditions, une inscription et une installation d’application plus tard et vous serez prêts à jouer.

Le prix

Blacknut propose un abonnement sans engagement de 14,99 € par mois. Comme toujours pour les services en streaming, le premier mois est gratuit. C’est l’occasion d’en profiter !

Le catalogue

Dès aujourd’hui, environ 50 jeux sont d’ores et déjà présents au catalogue. Les abonnés en découvriront un nouveau chaque semaine.

L’équipe de Blacknut s’est dès le début fixé comme objectif d’offrir un catalogue pouvant plaire à tout le monde. Cela donne un catalogue varié mélangeant des jeux indépendants et de plus grosses licences. La petite touche en plus ? Le système de catégorisation a été simplifié pour parler à tous ceux qui n’ont pas vraiment l’habitude de jouer (concentration, bagarre, vitesse, …).

Blacknut - Plateforme_3

Quelques exemples de jeux : Sherlock Holmes the devil daughter, Syberia 1 & 2, Mini Métro, Q.U.B.E, etc.

 

Blacknut en pratique

Après quelques jours d’utilisation, je suis plutôt conquise par le principe. Certes, je vous l’accorde, étant déjà une grande adepte de Netflix et une gameuse un cran au dessus du casual, je suis pile dans la cible.

L’interface est fonctionnelle, intuitive et esthétique. La navigation est fluide. L’accès aux jeux est plutôt rapide. Le temps de chargement permet de tranquillement prendre connaissance des commandes. Je n’ai pas eu de problème de connexion mais les jeux peuvent lagger si votre connexion est trop faible.

Le catalogue est varié. J’ai hâte d’avoir le temps de tester tous les jeux ! Beholder m’a déjà fait perdre plusieurs heures de sommeil, j’espère que les autres me plairont tout autant.

Comme tout projet à ses débuts, l’équipe de Blacknut nous promet déjà de futures évolutions (système de recommandations, notation, contrôle parental, compétition, enregistrement, etc.). Le multi-écrans et bien entendu l’agrandissement du catalogue sont également des évolutions que j’aimerais voir arriver.

Alors, êtes-vous tenté ?

 


Plus d’infos sur www.blacknut.com


 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

One thought to “Blacknut, la nouvelle plateforme de jeux vidéo en streaming”

  1. C’est dommage, au final il n’y a pas de jeux AAA et ça coûte plus cher que le service de nvidia qui est il me semble à 10 euros par mois.
    Certes, il y a l’air d’avoir plus de choix mais il n’y a pas de jeux AAA… On pourrait attendre par exemple tomb raider, the witcher… Qui sont des jeux disponibles sur les autres plates formes de streaming.
    Pour moi, n’avoir que des jeux casual montre que le service n’est pas prêt ?
    Le cloud gaming permet de s’afranchir de configurations puissantes à avoir chez soit… Or, les jeux indés, en général ne requièrent pas de puissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.