Skip to main content
Vivre avec geek ne se résume pas à jouer ensemble... Cela réserve d'autres surprises !

Comment réagir face à un geek qui s’énerve ?

Un jour ou l’autre, nous avons tous et toutes été confrontés à quelqu’un qui n’arrive pas à passer un niveau ou à finir un combat dans un jeu. C’est au moment précis où l’énervement monte et prend petit à petit le dessus qu’il faut réagir. Oui mais encore faut-il savoir comment ?

Identifier votre type d’énervé

Le tendu

Il ne dit rien mais ses muscles se rigidifient les uns après les autres. Si vous êtes à proximité, vous pouvez littéralement ressentir les mauvaises ondes qu’il dégage.

 

Le persévérant

Généralement bon joueur et un peu expansif, il essaye encore et encore. Le volume des cris monte graduellement mais reste acceptable.

Le rageux

Nettement plus verbal que le persévérant, le rageux exprime sa frustration à grand renfort de cris, d’insultes en français ou dans une autre langue qu’il ne parle même pas. Il peut aussi avoir tendance à s’acharner plus que de raison sur les boutons/touches de sa manette/souris/clavier.

 

Le rage quit

L’énervement est tellement intense qu’il coupe tout. Cela peut s’accompagner d’un lancer de manette ou de clavier à travers la pièce.

 

.

Vos réactions

Vous avez plusieurs possibilités à adapter selon votre humeur et votre estimation de la situation.

L’ignorer

C’est encore le meilleur moyen pour ne pas devenir le catalyseur de sa frustration. C’est son problème, à lui de trouver la solution.

Proposer de l’aider

Sa réaction dépend de votre niveau en jeu vidéo, du sien, de la crédibilité qu’il vous accorde.

Le distraire

Lui proposer à manger, lui envoyer vos enfants, le chat ou user d’autres atouts.

Lui crier dessus ou le taper

A double effet, ça peut soit le calmer direct, soit décupler sa colère.

Éteindre la console ou l’ordinateur

Radical certes, mais cela lui donnera une bonne vraie raison de s’énerver (surtout s’il n’a pas pu sauvegarder gnagnagna !) avant de relativiser et de revenir sur terre.

.

Et après ?

Lorsque la tension retombe, il est possible que votre geek tente de se justifier. Il va alors vous expliquer par le menu pourquoi il s’est énervé. Ecoutez-le, ça lui fera plaisir 🙂

Si ça ne vous intéresse vraiment pas, adoptez ce que j’appelle le mode potiche ou fougère : souriez, hochez la tête de temps en temps et pensez à autre chose.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.