Après un dévoilement durant l'E3 2016, Days Gone est enfin sorti sur PS4 ce 26 avril 2019. Alors que nous réserve cette balade à Mutantsland ?

[Avis] Days Gone : balade à mutantsland

Après un dévoilement durant l’E3 2016 pendant le show de PlayStation, Days Gone est enfin sorti sur PS4 ce 26 avril 2019. Que nous réserve cette balade à Mutantland ?

Days Gone : c’est l’histoire d’un mec…

Days Gone : c’est l’histoire d’un mec …. Deacon St John qui se retrouve bien malgré lui en plein milieu d’un monde qui devient fou.
Alors qu’il est tranquillement en famille, avec son frangin Boozer et sa femme Sarah, des hordes de zombies / mutants déboulent dans la ville sans raison.

Days gone Sarah
C’est la guerre mon général !

Essayant de se sauver, sa femme se fait planter par une gamine… Mais Deacon, alias Deek, arrive à faire exfiltrer sa femme alors que lui et son frangin restent sur place…

Days Gone démarre alors 2 ans plus tard. Le monde est devenu un no man’s land où Deek et Boozer essayent de survivre.

Riding through this world…

L’histoire, bien que sommaire dans son pitch initial, est plutôt bien rodée.
L’intrigue se déroule deux ans après l’exfiltration de Sarah.
Deacon et Boozer ont découvert que le camp où Sarah avait été exfiltrée a été rasé par les mutants.

Plusieurs autres camps sont des lieux de vie où le commerce et l’humanité essayent de reprendre le dessus tant bien que mal.
Un scénario qui rappelera à plus d’un le film (ou le roman pour les puristes) « I am a legend ».

Le point intriguant est la découpe de l’histoire. Elle est fractionnée en « scénario » où chaque histoire possède son propre développement. Je m’explique : on peut par exemple choisir de développer au maximum le fait d’être un chasseur de prime, ou un exterminateur, etc. (vous ne pourrez les finir sans l’histoire principale).

DAYS GONE NERO

Le tout donne une histoire assez sporadique où l’on perd facilement le fil. Il peut être difficile de savoir quelle branche est réellement liée à l’histoire principale…

Ainsi, vous chercherez à connaître l’origine du fléau, mais également à aider les camps à tenir en place, via la traite plus ou moins forcée d’humains, ou encore vous irez déloger des humains fous furieux sanguinaires qui ne cherchent qu’à tuer d’autres survivants pour les donner à becter aux mutants.

Bref, l’histoire n’est pas forcément le point fort de Days Gone, même si ce n’est pas non plus catastrophique. Pour moi c’est un beau bof/20 …

Deacon : One for all

Ce qui fait l’attrait de Days Gone, bien que l’histoire soit assez moyenne,c’est sa notion de survie… La chaîne alimentaire a clairement été chamboulée…

Pour vous nourrir (chose que vous ne ferez jamais en environ 150 jours in-game…), vous allez devoir chasser. La faune étant toujours présente sur Terre, vous allez devoir passer un peu de temps à chasser des loups, des cerfs ou même des ours pour ravitailler les camps.

DAYS GONE nounours
Oh le jolie nounours !

Mais tout ça sans oublier qu’un nouvel élément a pris place dans la chaîne alimentaire. Et ce n’est pas vous. Il est votre égal voire vous dépasse… C’est le mutant.

A 2 ou 4 pattes, rien ne dégoûte les décérébrés, tant que ça se mange, tout ce qui bouge est bon !
Vous y compris.



Et dans cet exercice, plusieurs types de mutants existent. Cela va du Têtard (qui étaient des enfants avant la mutation) au Brute, qui sont de vrais sacs à PV dopés aux stéroïdes et à la testostérone !

Et c’est là l’attrait de cet open-world. Days Gone, c’est vous contre des hordes de mutants hurlants qui cherchent à vous bouffer par tous les moyens.
Au cours de l’histoire, vous aurez deux hordes entières à anéantir. Et quand on dit horde, c’est bien une horde d’environ 400 mutants qui vous courent au cul !

DAYS GONE Horde
Ça c’est du massacre …

Mais c’est au total pas moins de plusieurs milliers de mutants que vous pourrez anéantir sur pas moins de 37 hordes différentes !

Pour cela, vous disposerez d’un arsenal varié allant du pistolet tout pourri à la grosse mitrailleuse de malade, sans oublier les cocktails Molotov ou bien encore les bombes !
Un arsenal varié qui sait combler ceux en mal de challenges.

DAYS GONE Arsenal

Niveau difficulté, Days Gone vous propose trois niveaux différents : Facile, Normal et Difficile. La difficulté ne joue pas sur les trophées (pour ceux que ça intéresse) mais je peux vous dire qu’une horde en Difficile… Ce n’est vraiment pas simple ! Il faudra privilégier l’end-game pour aller les affronter au maximum, car avec les armes initiales ce ne sera vraiment pas simple…

Bien sûr, comme tout jeu en open world, vous disposerez d’un arbre de compétences qui vous sera grandement utile pour vous faciliter la tâche durant votre voyage à travers l’Oregon. Il est divisé en trois parties.

DAYS GONE competences

Une partie dédiée aux combats rapprochés, une aux combats à distance et une dernière nommée survie. Pensez à augmenter dès que possible vos compétences, cela vous simplifiera la vie très rapidement !

La pluie et le beau temps

S’il y a une chose que l’on ne peut pas retirer à Days Gone, c’est sa gestion de la météo. Les rendus lumière en fonction de la météo sont clairement une réussite. Vous pourrez très bien, en fonction de votre avancée dans le jeu, trouver de la brume, de la pluie, de la neige ou bien même juste un beau ciel bleu.

DAYS GONE meteo

Le jour et la nuit ont également toute leur place dans ce jeu ! Vous apprendrez à éviter les virées nocturnes très rapidement. Le jour tel des vampires, les mutants se regroupent dans leurs nids pour pioncer tranquillement (prenez garde néanmoins à ne pas foncer dans un nid !)

En journée, l’Oregon est moins dangereux et vous ne rencontrez qu’un nombre minime d’ennemis.
Mais la nuit. Ah ! la nuit … Les hordes se baladent tranquillement à la recherche de quoi bouffer. Vous ne serez pas à l’abri de tomber nez à nez avec un groupe d’électrons libres qui seront ravis de vous courser.

DAYS GONE horde 2

Globalement, Days Gone montre une réelle maîtrise de la modélisation de son environnement. Riche et complexe sans trop de ralentissements (ça arrive parfois quand même mais on l’excuse :))

Days Gone : mon avis

Avec une histoire assez moyenne et même plutôt téléphonée quand on est adepte de ce genre de films/séries/jeux… Ce n’est pas grâce à ces éléments-là que Days Gone m’a plu.
La modélisation de l’environnement est vraiment bien réalisée, le lore autour de jeu est sympathique et le tout est accompagné d’une bande son douce et mélancolique qui sert vraiment bien le jeu !

DAYS GONE balade à moto
Le temps parfait pour une balade à moto !

Le plus amusant, on va pas se mentir, c’est d’arpenter l’Oregon à moto sous toutes les conditions climatiques possibles en chassant ces saloperies de mutants !

Les hordes sont vraiment impressionnantes. La première fois où vous tomberez nez à nez avec une horde au passage d’un tournant… Vous le sentirez passer !

DAYS GONE Deacon

C’est globalement un jeu amusant et sympathique qui saura vous combler une pendant bonne quarantaine d’heures (sans jeu de mot) si vous visez le platine 🙂

Bref, c’est divertissant mais ce n’est pas non plus le jeu de l’année.


Ma note : 3.7 out of 5 stars (3,7 / 5) – sympa pour passer le temps et si vous aimez ce genre !


.

Plus d’infos sur Days Gone


Trailer :

Prix indicatif : 59.99 € chez Amazon

Date de sortie : 26 avril 2019

Plateforme : Exclusivement PS4



Satania

Satania est un joueur dans l’âme. Depuis sa plus tendre enfance, il chérit ses manettes et consoles. Moult années plus tard et malgré une vie de couple et un enfant, cela n’a pas changé ! Types de jeu favoris : FPS / Action- aventure / RPG. Top 3 vidéoludique : Destiny / Final Fantasy XIV / Bloodborne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.