PGW2017 ce qu’il fallait voir

PGW 2017 : ce qu’il fallait voir

Hier soir 18h, la Paris Games Week (ou PGW) a fermé ses portes sur cinq jours de folie. Ce n’est pas toujours évident, voire parfois impossible, de tout voir et de tout tester ou même d’y aller. C’est pourquoi, nous vous avons concocté un petit résumé en images. Il sera bientôt suivi d’un autre article sur les jeux que nous avons testé.

En résumé, pour ceux qui ne le savent pas, la Paris Games Week est LA grande messe du jeu vidéo en France. Une fois par an, elle réunit les acteurs du secteur au Parc des Expositions Porte de Versailles, dont elle occupe trois pavillons. Pour cette huitième édition, 221 marques étaient présentes.

 

PGW – Pavillon 1 : bienvenue chez les grands noms du JV

Le plus grand, le plus bondé, le pavillon 1 est le passage obligé pour découvrir et tester toutes les nouveautés de fin d’année, voire même les sorties prévues pour début 2018… Si vous n’avez pas peur de faire la queue pendant des heures bien entendu.

Playstation

Cette année encore, Playstation s’est surpassé pour son stand ! Plus de 3 000 m2 de jeux ! Imaginez un peu ça !

Playstation
Respectons le code couleur de la maison, le néon est de rigueur !

Ils ont présenté les licences maisons : Detroit Become Human (tellement prometteur, on a hâte !), Grand Turismo Sport, The inpatient, Bravo Team, Shadow of the Colossus (entièrement refait pour la PS4 Pro).

Shadow of the Colossus

Playstation a également hébergé plusieurs autres éditeurs :

  • 2K (NBA2K18),
  • Activision (Destiny 2Call of Duty : WWII),
Scène Destiny
Spectre Destiny
Statues Destiny
Photocall Destiny
  • Electronic Arts (Fifa 18, Star Wars Battlefront II).
Star Wars Battlefront 2
Star Wars Battlefront 2

Ce que nous ne pouvions pas louper : la venue de Kurt Angle pour présenter WWE2K18 et les matchs Destiny avec Morrigh4n aux commentaires. Sans oublier le passage du cast de Stranger Things pour le lancement du jeu VR !

 

Xbox

Il y avait aussi de belles licences chez Xbox avec : Forza Motorsport 7, Minecraft, Player Unkown Battlegrounds, Sea of Thieves ou encore Shadow of War.

Playerunkown's battlegrounds
Sea of Thieves
Forza

Ce que nous ne pouvions pas louper : la Xbox One X qui sort demain, mardi 7 novembre 2017, et qui propose de la 4K native.

Nintendo, le retour

L’an dernier, Nintendo avait fait attendre son public et marqué la PGW par son absence. En 2017, ils sont revenus en force avec tout un panel de jeux sur consoles portables, consoles de salon ou consoles de salon portables 🙂

Arms, Fire Emblem Warriors, Kirby Battle Royale, L’aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des millionaires, Mario & Luigi : Superstar Saga, Mario Kart 8 Deluxe, Metroid Samus Returns, Pokemon Soleil et Lune, Splatoon 2, The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Yo-Kai Watch 2 : spectres psychiques, etc…

Mario Kart

Ce que nous ne pouvions pas louper : une petite compétition sur Mario Kart.

Ubisoft

Fidèle à lui-même, l’éditeur français est venu avec de grosses licences très appréciées du public :  Assassin’s Creed Origins, Far Cry 5, Ghost Recon Wildlands, Just Dance 2018, Mario + The lapins crétins : kingdom battle, South Park : l’annale du destin, etc.

Far Cry 5
Just Dance 2018
Far Cry 5
Mario Lapins Crétins

Ce que nous ne pouvions pas louper : Assassin’s Creed Origins.

Bandai Namco Entertainment

Bandai a bien compris l’intérêt du jeu mobile. Ils sont venus avec un panel de jeux équilibrés :  Dragon Ball FighterZ, Ni No Kuni II ou encore Naruto to Boruto Shinobi Striker sur console et Dragon Ball Dokkan Battle, Naruto X Boruto Ninja Voltage, One Piece Thousand Storm, Tekken Mobile sur mobile.

Ni No Kuni II

Ce que nous ne pouvions pas louper : Ni No Kuni II et quelques fights sur Dragon Ball FighterZ.

Square Enix

Depuis longtemps, Square Enix a une place toute particulière dans notre coeur. Alors on ne va pas se mentir, les voir sur la PGW est toujours un plaisir. Surtout lorsqu’ils viennent avec certaines de nos licences préférées : Final Fantasy XIV, Dissidia Final Fantasy NT, Final Fantasy XV, Life is Strange : Before the Storm.

Dissidia
FFXIV
Square Enix
Life is Strange before the storm

Ce que nous ne pouvions pas louper : la venue de Yoshida, le papa de Final Fantasy XIV (entre autres).

Et beaucoup d’autres

Ark : Survival Evolved, Let’s sing 2018, Sonic Forces, Farming Simulator 17, Monster Hunter : World,

Ark
Sonic Forces
Let's sing 2018
Sonic Forces

Rugby 18, Warhammer 40 000, WRC 7.

WRC7

 


PGW – Pavillon 2.2 : prendre le temps de s’arrêter

Trois types d’acteurs cohabitent ici : les écoles, l’espace junior (le bon plan pour pouvoir jouer tranquille) mais surtout les jeux indépendants.

L’espace Jeux Made In France (5e édition)

Made in France

Cocorico ! Près de 25 studios étaient représentés :

  • Focus Home Interactive : Blood Bowl 2 : Legendary Edition, Vampyr, Seasons after Fall, etc.

Focus Home Interactive

Blood Bowl 2

  • Nadeo (Ubisoft studio) : Trackmania Turbo

Trackmania

  • Piece of cake studios : Hacktag
  • Pinpin Team : Vikings an archer’s journey, WOOP Drift
  • Outidon : BAFL Brakes are for losers
  • The pixel hunt : Bury me my love
  • Ninpo : Vanishing Stars
  • Motion Twin : Dead Cells
  • Hi-Rez Studios : Hand of the Gods
  • Isart Digital : Fever, Naraa le livre augmenté, Toy island
  • Dragodino : Dragodino
  • CCCP : Dead in Vinland
DSC_2518 (31 sur 77)
DSC_2541 (39 sur 77)

L’espace Indie Garden (2e édition)

Indie Garden

Le stand de la BNF a proposé du rétrogaming.

BNF Star Wars

Un détour était également possible pour voir les artworks présentés par Artitude.

IMG_2353 (70 sur 77)
IMG_2352 (5 sur 77)
IMG_E2350 (3 sur 77)

 

PGW – Pavillon 3 : le esport est à l’honneur

Cette année encore, le eSport était à l’honneur à la Paris Games Week. Vous pouviez y retrouver : l’ESL (Clash of Nations, Championnat National Battle sur Counter Strike, Finales du Championnat National Rocket League), l’ESWC (ESWC CS:GO Omen by Hp, ESWC Clash Royal PGW 2017, ESWC Quake Champions 2017, ESWC PGW FIFIA18TM Challenge), Ubisoft (6CUP 2017), etc.

Mention spéciale : gros coup de coeur/retour aux sources de Satania pour Quake Champions. C’est pas bien d’humilier les petits jeunes !

Quake Champions
Quake Champions

Ce pavillon accueillait également quelques constructeurs tels que HP ou Trust Gaming.

Trust Gaming
Trust Gaming

Et pour terminer, on se quitte avec la fresque réalisée en live par Tsuchinoko pendant la PGW.

fresque Overwatch PGW
J1
fresque Overwatch PGW
J2
Fresque OW terminée
Fresque OW Jour 5
Fresque OW Jour 3

Ca nous manque déjà, vivement l’année prochaine !


EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Zelda

Zelda n’est pas forcément adepte du jeu intensif mais aime bien regarder, critiquer parfois même piquer la manette. Types de jeu favoris : RPG / simulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.