Skip to main content
Test Destiny 2 Withmyplayer2 Après plus de 200 heures de jeu, j'ai décidé de vous livrer mon avis sur Destiny 2, la licence "space opéra" du duo Activision/Bungie.

Test de Destiny 2 : Le retour du space opéra de Bungie

Après 3 ans de bons et loyaux services pour Destiny 1, l’heure a sonné pour Activision/Bungie de lancer Destiny 2 en grande pompe. Avec plus de 2 000 heures de jeu au compteur sur le premier opus (oui, oui vous avez bien lu, presque 3 mois non stop !), autant vous dire que j’attendais la suite avec une impatience démesurée. Le 6 septembre dernier, j’ai enfin pu mettre le jeu dans ma console et je peux vous garantir qu’il n’est pas prêt d’en sortir 🙂

Aujourd’hui, je vais enfin vous donner mon avis sur le jeu après plus de 200 heures de jeu en 4 petites semaines. Sortez les passereaux gardiens, nous décollons.

Destiny 2 : la guerre de Ghaul

Le premier opus n’avait pas réellement été encensé par la critique, c’est le moins que l’on puisse dire. La faute à qui ? Aux nombreux points noirs tels que l’histoire au scénario digne des derniers Besson, des serveurs tournant grâce à une armée de hamsters et des mises à jour plus que douteuses.

Rentrée 2017, Bungie revient donc à la charge avec Destiny 2. La volonté est clairement de corriger les maux de son ainé et de (re)charmer l’énorme communauté de joueurs lassée par le désert de contenu de la licence depuis plusieurs mois.

Merci pour vos loyaux services gardien !

Avant de nous laisser seul (ou en clan) dans nos aventures, Bungie joue la carte des sentiments. Ils ont voulu remercier les joueurs de Destiny 1. Comment ? En nous remémorant tous les souvenirs de nos premières années. Séquence émotion !

Test Destiny 2 Souvenirs Test Destiny 2 Souvenirs Test Destiny 2 Souvenirs Test Destiny 2 Souvenirs Test Destiny 2 Souvenirs

Qu’en est-il du mode histoire de Destiny 2 ?

Dans Destiny 1, l’histoire était vivement critiquée car trop désuète et décousue. On partait en guerre sans savoir pourquoi ni comment. Joueurs > tataner le cul des Vex et basta.

Destiny 2 comble cette lacune d’une manière hors du commun. Ce n’est pas par la durée du scénario que l’histoire se rattrape, car en une douzaine d’heures vous serez venu à bout du « mode histoire », mais c’est bien par sa qualité. L’histoire est simple à comprendre et sublimée par une bande-son hors normes ainsi qu’un humour omniprésent (le ton avait été donné par le live-trailer). Du début à la fin, vous vivrez un voyage avec ses raisons et vous vous battrez pour une cause précise : bottez le cul de Ghaul qui vous a enlevé les pouvoirs de la lumière que le voyageur vous avait offerts.

Test Destiny 2 Ghaul

L’histoire principale est dorénavant entrecoupée de cinématiques à l’effet waouh ! Certains internautes se sont même amusés à réaliser un montage de toutes les cinématiques pour créer un « petit » film de deux heures. Quelques cinématiques ne nous concernent pas directement mais se passent directement chez l’ennemi. Elles nous en apprennent bien plus sur leurs sujets et leurs intentions.

Test destiny 2 Cinématique
ça envoie du lourd !

Alors ce synopsis ? Un an après les faits des Seigneurs de Fer (dernière extension de Destiny 1), votre gardien de retour à la Tour la découvre sous le feu des Cabals.  La légion rouge, dirigée par Ghaul, cherche à s’emparer de la lumière du voyageur et il n’hésite pas à tout détruire sur son passage pour arriver à ses fins. Son dernier assaut de la Tour vous laisse pour mort. Vous vous réveillez dans la cité basse de la Tour quasiment mort, sans armes, sans lumière et surtout sans défense.

Test destiny 2 Tour détruite

Vous découvrirez alors la vie en dehors de la Tour et tous les enjeux que cela implique. Heureusement, vous n’êtes pas seul. Sur votre chemin vous allez rencontrer plusieurs rescapés ainsi que des habitants de la cité basse de la Tour.

Votre voyage vous mènera sur 4 planètes différentes :

  • la Terre où s’organise la résistance et surtout la contre-attaque ;

Test destiny 2 ZME

  • Titan, la lune de Saturne et sa mer de méthane déchaînée ;

Test destiny 2 Titan lune saturne

  • Io la montagneuse ;

Test destiny 2 IO

  • Nessos la luxuriante.

Test destiny 2 Nessos

Ces quatre planètes sont en réalité des mondes ouverts ne demandant qu’à être explorés dans leurs moindres recoins grâce aux multiples activités proposées.

 

Les mondes ouverts

Les activités proposées dans chacun des mondes ouverts sont assez variées. Lors du voyage, elles nous permettent de monter en puissance tranquillement. De plus, de nouvelles quêtes apparaissent une fois le jeu terminé. Elles débloquent l’accès à certaines armes exotiques vraiment puissantes.

Guide levelling Destiny 2 Empereur des rats

Si vous souhaitez nettoyer la carte de tout son contenu et de ses activités de bases, en comptant la nuit noire normale (une version épique existe), les missions aventures et secondaires exotiques, il ne vous faudra pas moins d’une cinquantaine d’heures pour faire le tour du jeu.

 


Destiny 2 : le changement, c’est maintenant !

Si les petits amis de Destiny 1 sont souvent chamboulés par les modifications apportées par Bungie sur cette suite, les nouveaux joueurs se feront facilement la main sur les nouveautés. La prise en main reste toujours aussi intuitive et classique que celle d’un FPS. C’est pourquoi je vais surtout aborder les modifications de gameplay ici.

Les armes

Les armes sont maintenant classées en trois catégories :

  • Les armes cinétiques sans dégâts élémentaires ;
  • Les armes énergétiques sont les mêmes que les cinétiques mais avec un élément Cryo, Abyssal ou Solaire en plus ;
  • Les armes lourdes combinent des armes secondaires de l’an 1 (comme le fusil à pompe, le sniper ou le fusion) et des armes lourdes comme le lance-roquettes.

Bêta de Destiny 2 armes puissantes

Il vous sera donc possible de créer des combinaisons comme double fusils automatiques ou Automatique & Revolver qui étaient impossibles avant. Néanmoins, cela implique une réelle gestion de vos munitions lourdes. En effet, avant nous abusions du sniper sans modération car les recharges tombaient facilement. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, il faudra apprendre à gérer vos stocks !

A noter également l’ajout de deux nouvelles options en plus de l’infusion classique :

  1. Un skin de couleurs sur les armes peut désormais être appliqué.
  2. Un mod permet de changer à souhait l’élément de chaque arme. Par exemple, il est possible de faire passer une arme feu à cryo en changeant de mod ou bien de lui rajouter 5 points de puissance globale.
Guide levelling Destiny 2 mod
BIM ! +5 de puissance !

Désormais, chaque arme peut être unique par son mod et sa couleur, ce qui favorise la personnalisation et c’est cool !

 

Les doctrines

Les doctrines de chaque classes ont été modifiées et simplifiées.

  • Le cryo du chasseur ne peut plus avoir la dissimulation. Il se voit doté d’un bâton indien (un staff) à la place de ses dagues.

Destiny 2 Arcstrider

  • Le titan voit sa doctrine Abyssal (Sentinelle) greffée d’un mode attaquant. Il permet de créer une bulle ou de se lancer dans le tas avec son bouclier à la Capitaine America.

  • L’arcaniste perd sa radiance (possibilité de résurrection) et gagne une épée enflammée qui balance des flammes à tout bout de champs.

Destiny 2 Dawnblade

Chaque doctrine n’a plus que deux types d’utilisation de sa super ou de ses capacités, contre trois précédemment. Même si on regrette amèrement nos anciennes doctrines (c’était mieux avant !), l’interface est clean et compréhensible.

 

Les perks

Les doctrines ne sont pas les seuls éléments modifiés sur nos personnages. Les stastiques que nous connaissions bien et que nous optimisions à souhait, pour avoir nos grenades coups de poings ou autres supers plus rapidement, sont remplacées par 3 statistiques de personnages :

  • La résistance vient augmenter légèrement notre résistance aux dégâts que nous prenons sur chaque attaque ;


  • La mobilité augmente la rapidité de mouvements ou de switch d’armes de nos personnages ;


  • La récupération permet de réduire le délai entre les dégâts subis et la remontée de notre barre de vie.

Les ennemis

L’IA n’est pas non plus en reste. Fini l’ennemi bête qui vous court dessus alors qu’il va mourir… (bon ok c’est toujours un peu le cas). Maintenant, il ne sera pas rare de le voir fuir pour se cacher ou essayer de vous prendre à revers en nombre. Bref, c’est sympa mais ça ne casse toujours pas trois pattes à un gardien.

Les doctrines, l’IA ou les armes ne sont pas les seuls éléments liftés du jeu, les assauts sont également profondément repensés. Exit la mission qui se fini en 2 minutes speedrun ! Ici les assauts sont longs et complexes avec plusieurs phases d’exploration et des environnements gigantesques. Pour le coup, la mission donne envie d’être faite et les boss ont l’air de boss et non plus de mobs classiques en version ++.

 

Les contenus

Côté missions, il y a aussi plusieurs nouveautés. Tout d’abord, l’introduction de jalons et de défis qui remplace indirectement les quêtes quotidiennes.

Guide levelling Destiny 2 jalons

Les jalons recensent l’avancement de votre gardien dans l’histoire mais également des quêtes comme faire N parties de PvP ou réussir les défis de telle zone du jeu. Ces quêtes vous donneront régulièrement du loot. Les défis, eux, sont présents dans chaque activité que vous pourrez faire, du raid jusqu’à l’exploration. Ils sont au nombre de 3 et sont reboot quotidiennement (à l’exception des activités hebdomadaires).

Autre nouveauté : les secteurs oubliés. Ils sont disséminés un peu partout sur chaque monde et vous permettent de découvrir (assez souvent) une zone enfouie sur la carte avec des ennemis, un boss et surtout… DU LOOT !

Guide levelling Destiny 2 secteur oublié

 

Le PvP

Le PvP est également lifté. Exit les teams 6v6 ! Place aux 4v4 sur toutes les activités. Plus fluide et plus nerveux, le PvP obtient des cartes plus spacieuses et sinueuses. Le nouveau mode Countdown est vraiment sympathique tout comme le mode Survie introduit cette année également. Pour le reste pas de changement de folie.

 

Et pour jouer à Destiny 2 en solo ?

Côté interface multi-joueurs, Bungie introduit enfin les clans ! Vous pouvez désormais créer votre propre clan avec votre propre bannière sous laquelle se regrouperont vos amis. Ces clans permettent d’obtenir du loot supplémentaire avec des objectifs hebdomadaires.

Et côté activités multi-joueurs, Bungie a ajouté une option de « partie guidée » (actuellement en bêta) vous permettant de trouver d’autres gardiens ou d’aider d’autres gardiens sur des activités de haut niveau comme la nuit noire. Les joueurs solos seront contents de cette implémentation tant attendue.

 


Destiny 2 : Uncharted vs No Man Sky

Oui, le mélange peut vous sembler bizarre. Pourtant sur un point bien particulier Destiny 2 sait me rappeler ces deux licences. Je veux bien entendu parler de l’univers graphique. Une fois de plus, Bungie a su nous montrer qu’open world n’est pas synonyme de vide. La direction artistique de ce deuxième épisode dépasse de bien loin celle de son aîné. L’univers est vaste, habité, désolé ou luxuriant. Chaque planète a une identité propre et des parcours personnalisés. C’est un vrai plaisir de pouvoir se balader là-dedans à pieds ou en passereaux.

Destiny BG With my player 2 withmyplayer2.com à deux c'est mieux

Titan, la lune de Saturne, est une mer de méthane déchaînée où l’homme a réussi à planter des plateformes « pétrolières ». Attention au mal de mer, ça va tanguer ! IO est une planète aride et montagneuse recouverte de reliques Vex. Nessos, la magnifique Nessos, est une forêt luxuriante au ton rouge sang et orange sanguine dans laquelle les Vex, Cabals et autres Déchus se battent pour les ressources. Et enfin la Terre avec sa ZME (Zone Morte Européenne) que l’on découvre enfin après l’avoir aperçue sur plusieurs map PvP.

Bref, c’est du grand Bungie et j’adore et je vous laisse kiffer à votre tour.

 


Destiny 2 en résumé

Je vais essayer de rester objectif lors de ce résumé, même si le fan qui est en moi a envie de crier à quel point j’adore ce jeu et cette licence. Destiny 2 connait les erreurs de son ainé et tente de les rattraper avec succès, pour la plupart.

Le mode histoire à lui seul peut sembler maigrelet avec à peine 12 heures en ligne droite pour en venir à bout. Cependant, le scénario et l’action qui l’accompagne sont vraiment puissants. On ressent clairement la patte Halo du studio avec des missions épiques sur une bande-son magnifique. COURS SPARTAN COURS !!!!!
Les cinématiques sont magnifiques. Pour la première fois couvrent les deux cotés d’une guerre, aussi bien les petits gentils que les gros méchants. Et c’est vraiment intéressant de voir l’avancement et l’évolution de Ghaul et de sa Légion Rouge lorsque nous gardiens cherchons à mettre en place une résistance.

Test Destiny 2 Ghaul

La bande-son est tout bonnement superbe. Après le départ de Martin O’Donnell et de Michael Salvatori, c’est Skye Lewin qui prend la relève. Et il réussit l’exercice avec brio. L’émotion est vraiment présente et nos combats paraissent simplement épiques avec un orchestre symphonique dans nos oreilles.

Côté contenu, Destiny 2 a su reprendre en main et comblerses lacunes. L’exploration devient utile et sympa. Les événements publics sont affichés tout comme les Secteurs oubliés qui n’ont d’oubliés que de nom… vu qu’ils sont notés sur la carte, comme toutes les activités. Cependant, je regrette la mise à disposition d’une carte sans que nous puissions y placer un repère à suivre… Les missions « aventures » donnent un peu plus d’humour et de background au jeu.

Destiny BG WMP2 wihmyplayer2 With my player 2 withmyplayer2.com à deux c'est mieux !

Premier « point noir » : c’est que Bungie offre énormément d’armes exotiques aux joueurs via ces quêtes secondaires. Nous ressentons beaucoup moins le plaisir lié à la rareté de voir un exotique tomber (en dehors des activités). Autre point négatif, le levelling. Passé le niveau 20, il faudra monter votre niveau de puissance. Mais pour un néophyte… bah c’est relativement compliqué de bien s’y prendre. Le jeu ne guide pas du tout contrairement à l’histoire. Il ne nous aide pas à faire de bon ou de mauvais choix dans le déroulement de notre levelling.  C’est pour cette raison que je vous ai concocté un guide spécifique sur ce point que vous trouverez sur le blog.

Bref, Destiny 2 pour moi est une réussite. Comme tout jeu, il est perfectible mais il a su combler la majorité des défauts que l’on reprochait au premier opus. Il profite d’une réalisation maitrisée et d’une qualité de développement optimum. J’adore et j’y jouerai encore longtemps, croyez-moi.

Allez bisous gardiens !

(4 / 5)

 


Plus d’infos sur Destiny 2 :

Date de sortie : 06/09/2017
Plateforme : PS4, Xbox One, PC
Lien pour craquer : Amazon  – Micromania 


 

One thought to “Test de Destiny 2 : Le retour du space opéra de Bungie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.