Vraiment unique dans le choix de sa Direction Artistique (DA) et de sa bande son, Furi est un pari risqué mais qui a la patte d’un jeu indé.

[Test PS4] Furi

Furi est un jeu développé par The Game Bakers une équipe de Dev basée entre autres à Montpellier (Cocorico). Ce mois-ci (juillet 2016), il est offert dans le cadre du PS+ de Sony et dispo sur PS4 au prix de 24.99 € si vous n’êtes pas abonnés.

Vraiment unique dans le choix de sa Direction Artistique (DA) et de sa bande son, Furi est un pari risqué mais qui a la patte d’un jeu indé.  Alors à vos manettes et mouchoirs, on est parti !

Furi c’est quoi ?

Furi est un jeu qui mélange Shump (Shoot ‘em up), Slasher (Devil may cry) et Boss Fighter. Vous l’aurez compris, vous n’aurez affaire qu’à des boss, des boss et des boss. Exit les petits bonhommes qui ne servent à rien sauf gagner de l’expérience, ici on fait que dans le lourd.

Furi personnage
Vous incarnez un personnage futuriste, inconnu (tout du moins jusqu’à la fin du jeu :p), qui se retrouve enfermé dans une cellule où un garde s’amuse à le tabasser sans fin et avec plaisir. Sans fin, oui car vous ne pouvez pas mourir, à cause de votre pouvoir de régénération.

Furi prisonnier

Un inconnu déguisé avec une tête de lapin et affublé d’un micro arrive et vous sauve de votre geôlier. Vous décidez alors de vous venger de ce dernier en allant lui tataner la tronche à coup de sabre en graphène. Le premier boss vous servira de tuto pendant les 2 premières phases de ce combat.

Furi La voix
Tue le gardien.


Chaque boss a ses propres patterns mais surtout son propre nombre phases. Allant de 3 à 6, vous devrez les traverser sans jamais perdre vos trois vies sous peine de recommencer le boss entièrement.
La dernière phase est généralement une phase où il faut éviter tout ce qui bouge avant d’en finir avec votre ennemi.

Furi shump
Un vrai shump !

A chaque fois que vous passerez une phase d’un boss, vous pourrez régénérez 1 des 3 carrés de vies que vous aurez perdu. Mais pas plus ! Alors soyez à l’affut de la moindre attaque et préparez-vous à dasher, contrer, ou attaquer au bon moment sous peine de prendre très très cher.

Le gameplay est assez simple à prendre en main : carré vous donnez un coup d’épée, croix vous dashez, rond vous parez. Sur les phases libres, vous disposez en plus de votre sabre, d’un pistolet laser automatique que vous pourrez actionner avec le joystick de droite.

Furi dash
Si la prise en main est simple, la réussite vous demandera beaucoup de précision et de rigueur. Vous devrez apprendre à parer à l’instant parfait sous peine de prendre le coup, et à frapper au parfait instant également sous peine bah de vous faire parer et de prendre un coup derrière.

Furi Parade parfaite
Le pistolet est utile sur quasiment tous les boss mais certains sauront vous renvoyer vos projectiles direct dans la tronche (que vous pourrez re-parez derrière pour faire un ping pong sans fin xD).

Un petit Ping Pong sauce Furi?
Un petit Ping Pong sauce Furi?


Il faudra souvent faire preuve de patience et apprendre à connaitre par cœur les phases des boss pour pouvoir les passer avec de moins en moins de soucis.

Il y en en tout 10 boss dans le jeu, plus un combat « caché » en post générique. Les premiers boss sont assez simples mais la réelle difficulté (et crise de rage) s’est posée avec le boss numéro 8 : The Burst ou sa phase finale est juste folle ! La preuve en est avec cette petite vidéo de ma rencontre avec elle 😀


Il vous faudra maîtriser parfaitement les dash car aucune attaque ne fonctionne jusqu’à la fin de la phase. Néanmoins malgré les crises de nerfs, le plaisir de battre un boss est vraiment présent surtout après l’acharnement que l’on peut avoir dessus. C’est le principe de ce genre de jeu, pleurer pour mieux kiffer, et ici comme «  un dark souls » vous serez servi.

Furi boss fight

Une fois le jeu terminé, vous débloquerez également le mode Furieux ainsi que le mode SpeedrunLe mode Furieux donne à tous les boss toutes les aptitudes à leur maximum. Ainsi au lieu d’attendre la phase 3, par exemple, pour que ce dernier vous envoie 40 de boules d’énergie à dodger, il pourra vous le faire dès la première attaque 😀


Le mode Speedrun vous permet, comme son nom l’indique, de speedrunner le jeu. Le principe est simple : plus d’histoire ni de chichi mais de la fight uniquement. Et pour le scoring tout compte, ainsi il y aura deux classement finaux : l’un pour votre temps et l’autre pour le nombre de coups que vous recevrez jusqu’au boss final. Autant dire qu’il y a du taf 

Furi Fin
Et toi c’est quoi ton rang ?

Furi t’en pense quoi ?

Furi pour moi est la surprise indé de 2016 !
La DA peut-être rédibitoire pour certains. Loin, très loin d’un Uncharted 4 certes, mais elle a son charme et son caractère qui collent parfaitement à l’univers que The Game Bakers a voulu donner au jeu. Quelque chose d’ultra-futuriste, de mystérieux, mais rempli de charme.

Furi DA

Furi DA

Furi DA
La bande son dispo sur bandcamp est ENORME pour tout amateur d’électro. Avec au programme Carpenter Brut, Danger ou The Toxic Avenger (et plein d’autres) mais ce dernier a réalisé pour moi le meilleur taf avec « Make this right » qui imprègne le titre d’un rythme endiablé sous le coup de sonorité « à la Kavinsky ».

Pour moi une OST est complémentaire d’un jeu à 200% et quand je trouve une OST qui me fait autant accrocher que celle de Furi, le jeu m’embrasse directement. Un grand merci pour cette OST que je vais acheter de ce pas d’ailleurs :p

Furi Fight
FIGHT !

Le système de combat est assez simple mais très exigeant… De prime abord, peut-être trop pour une majorité de joueurs mais si on persiste, on y arrive et on exulte. France 98 rien du tout à côté du fait de passer 2 soirées à rager sur The Burst et d’arriver enfin à la battre 😀

L’histoire est sympathique et nous en apprenons un peu plus sur l’univers via les passages de « monologues » avec La Voix (pas celle de Secret Story hein !).
Seule ombre au tableau : les déplacements « libres » à camera fixe qui sont parfois hasardeux et souvent trop longs à mon goût. Mais ça ne retire rien au charme de ce jeu auquel vous devez jouer <3

On retiendra :

  • Une DA ambitieuse
  • Une OST à tomber
  • Un gameplay nerveux

On oubliera :

  • La camera fixe  en déplacement
  • Les « entre deux combats » un tantinet long

Note : 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5) A faire d’urgence!


Satania

Satania est un joueur dans l’âme. Depuis sa plus tendre enfance, il chérit ses manettes et consoles. Moult années plus tard et malgré une vie de couple et un enfant, cela n’a pas changé ! Types de jeu favoris : FPS / Action- aventure / RPG. Top 3 vidéoludique : Destiny / Final Fantasy XIV / Bloodborne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.