Après un premier opus qui avait marqué l'histoire par son raté historique, SquarEx lance cette année une suite nommée NieR : Automata.

[Test] NieR : Automata sur PS4, t’as de beaux rouages tu sais ?

NieR, la licence chaotique de Square Enix… Après un premier opus qui avait marqué l’histoire par son raté historique (la légende dit que SquarEx avait écoulé moins de 10K copies du jeu en France) qui était la suite d’une des fins de Drakengard, le temps a passé et SquarEx ne voulait pas lâcher la licence. Ils lancent cette année une suite nommée NieR : Automata. Nous retrouvons PlatinumGames aux commandes, ce sont les papas de Bayonetta, spécialistes des jeux de d’action-aventure / beat’em up japonais, plus ou moins bon…

NieR : Automata – Automates Sexy Vs Robots Tueurs

Nous incarnons une automate sexy nommé 2B, accompagnée de son gamin/acolyte (rayon la mention inutile) 9S. L’unique mission est de combattre des robots sur Terre afin de reconquérir notre jolie planète qui a été envahie par des extraterrestres à coup d’armées de robots.

Test NieR : Automata 2B 9S
L’humanité ne pouvant combattre ces envahisseurs, elle a décidé de s’exiler sur la Lune afin d’y être à l’abri et de construire une riposte viable.
Cette riposte a pour jolie nom : YoHRa, une organisation d’automates sexy et/ou juvéniles pilotée par les humains expatriés. Son but est simple : tataner toutes les machines restantes afin de pouvoir retourner sur notre plancher des vaches.

Test NieR : Automata
Le temps passant la civilisation humaine disparaît progressivement de la Terre, la nature reprend sa place et les robots pullulent. Le cadre est posé, c’est chaotique, rempli de hargne et de baston.

Les rares humains présents sur Terre organisent une résistance et essaient de porter assistance (ou l’inverse) aux membres de YoHRa.

Test NieR : Automata

Test NieR : Automata
Comme dans tout jeu de type Action-RPG, vous vous doutez que ces fameux membres de la résistance nous enverront dans toutes les directions possibles sur la carte pour réaliser des missions et nous faire level-up (et surtout pour gagner des ressources rares et coûteuses afin d’augmenter les armes).

Gameplay

Le gameplay est simple mais ravageur : à la manière d’un DMC nous tatanons principalement avec deux touches coup rapide et simple, coup long et lourd.
La prise en main est rodée rapidement et vous pourrez vite vous arracher les cheveux sur une difficulté progressive quelque soit votre niveau de difficulté initial. Néanmoins, le mode facile propose de laisser le jeu faire grâce au mode « puce » activable en difficulté facile. Ce mode permet d’aller se faire un café en plein combat car il rend 2B quasiment invisible, lui fait esquiver toutes les attaques automatiquement avec le timing parfait et asséner les coups quand il le faut.
Par contre dans la difficulté difficile et supérieure, vous en chierez des ronds de chapeaux…

Test NieR : Automata 2B

La DA est simpliste de prime abord. Une zone désertique sans vie à l’exception de rares animaux mais dès la première zone passée, le charme fait son effet dans la fête foraine où l’on découvre des robots pas comme les autres faisant la fête et même capables de former une famille (gné?). Le charme est là, la musique, l’image, l’ambiance général aussi !

Test NieR : Automata Parc d'attraction

La caméra peut être perturbante au début. En effet, vous allez assez régulierement passer d’une vue 3D à une vue 2D vue du dessus ou en scrolling. Effet assez étrange mais auquel je trouve un petit charme non déplaisant 🙂 Surtout lors des phases à la Furi d’esquive d’attaques en mode shot’em up 🙂

Test NieR : Automata shoot em up

Histoire

L’histoire est distillée au compte gouttes à travers des rencontres et des missions que nous faisons. Nous sommes en permanence titillés par une remarque, par un mot qui viennent chatouiller l’attention du joueur humain. Sans y prêter attention, vous vous retrouverez très vite absorbés dans l’histoire au point de vouloir connaître les différentes fins du jeu !
Car oui, NieR : Automata vous proposera pas moins de 5 scénarios différents (3 principaux, 2 « secondaires ») et surtout pas moins d’une vingtaine de fins différentes expérimentales à tout moment du jeu !

NieR : Automata trame
Oui oui, vous pourrez voir votre premier générique de fin avant même d’avoir joué 5 heures 🙂
Avec toutes ces options, vous ne resterez jamais de marbre face à l’évolution de la relation entre 2B et 9S, penchant de plus en plus vers le genre humain qu’ils souhaitent sauver.
Notez surtout que finir une trame n’amène pas réellement à la fin du jeu mais seulement à une fin de chapitre, d’un personnage ou d’une situation. Ainsi, si vous voulez réellement finir le jeu, il vous faudra faire les fins des scénarios A à E. Toutes les autres étant des génériques de fins « alternatives »

Test NieR : Automata
Be.Come. A. GoD

Bande son

La bande son, également exceptionnelle, est réalisée par Okabe Keiichi  and MONACA. Entre sons psyché-trans, rock ou ambiant, NieR se fait sublimer par une bande son épique qui colle sans tâche à toutes les situations du début à la fin du jeu. Elle vous accompagnera subtilement et saura vous faire oublier le reste pour accrocher à l’histoire (et en plus elle est dispo sur la boutique Square Enix 🙂 ).

NieR : Automata OST

Bref

Bref NieR : Automata peut se permettre de narguer les joueurs du monde entier qui ont snobé les précédents opus de cette licence. En faisant un opus d’exception qui permet aux nouveaux arrivants comme aux vieux loups de prendre leur pied en butant du robot attardé dans tous les sens, mais également en se retrouvant tout penaud devant ce scénario déstabilisant et qui nous invite à une remise en question sur notre place sur Terre.

Vous l’aurez compris, NieR : Automata c’est de la bombe en boîte (ou en démat) à coté duquel il ne faut surtout pas passer cette année.
Si vous aimez les belles histoires et vous défouler, vous serez servis sur un plateau d’argent.

Note : 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)


Site officiel : https://www.niergame.com/fr/

Plateforme  :  PS4 / PC

Prix indicatif : 69,99 € sur PS4 / 59,99 € sur PC


 

Satania

Satania est un joueur dans l’âme. Depuis sa plus tendre enfance, il chérit ses manettes et consoles. Moult années plus tard et malgré une vie de couple et un enfant, cela n’a pas changé ! Types de jeu favoris : FPS / Action- aventure / RPG. Top 3 vidéoludique : Destiny / Final Fantasy XIV / Bloodborne

3 thoughts to “[Test] NieR : Automata sur PS4, t’as de beaux rouages tu sais ?”

    1. C’est sûr que le mois de Mars fut éprouvant pour notre porte-monnaie 🙂
      Mais c’est aussi un mois qui a comporté beaucoup de bon jeu à faire o/

      1. c’est precisemment le problème : TROP de bon jeu faut que je me clone ou que j’arrête de dormir. Pour en revenir au sujet bon test et je regrette pas mon achat j’adore l’univers depuis le 1er Drakengard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.