Décembre 96, une licence complètement loufoque débarque sur PS1 : PaRappa The Rapper. Avril 2017 le Remastered arrive sur PS4. On vous dit tout dessus.

[Test] PaRappa The Rapper Remastered sur PlayStation 4, Benny B et ses amis

Décembre 1996, la PlayStation marque une génération et lance une nouvelle licence complètement loufoque : PaRappa The Rapper.
Le joueur y incarne un jeune chiot au doux nom de Parappa Rappa qui n’a plus vraiment le goût de la vie. Son problème : savoir comment séduire sa copine la fleur de tournesol (Sunny Funny). Il décide de remettre un pied devant l’autre grâce au rap et surtout d’arriver à la séduire.

PaRappa The Rapper Remastered test Copains

Quand on vous disait loufoque, on ne mentait pas. Les créa de ce jeu devaient connaître les plaisirs d’une drogue pas forcément douce mais ce qui en a résulté est un jeu exigent mais fun à jouer.

Avril 2017, 21 ans plus tard, sort sur PS4 le remaster de cette licence, PaRappa the Rapper Remastered.

PaRappa The Rapper Remaster

Parappa the Rapper est un des premiers jeux de rythme sur PlayStation. Il a permis de démocratiser ce type de jeu et en quelque sorte été le grand-père des licences comme Guitar Hero ou Rock Band (même si d’autres jeux du même style existaient déjà).

PaRappa The Rapper Remastered Master onion
Le joueur traverse plusieurs niveaux, au nombre exceptionnel de 6… Le tout dans le but de tenter de séduire Sunny Funny. Plein de péripéties l’attendent : apprendre le Kung fu avec Chop Chop Maitre oignon, passer son permis avec une vache policière du nom de Instructor Mooselini ou encore apprendre la cuisine avec une poule qui cuit des oeufs en live sous le nom de Cheap Cheap.

PaRappa The Rapper Remastered Moo

PaRappa The Rapper Remastered poule
Chaque stage se découpe en 4 chapitres, chacun augmentant la difficulté progressivement. Si vous vous ratez sur un stage, c’est le wipe assuré et retour à la case « réessayer la chanson ». Il faudra acquérir une rigueur sur l’appui des touches encore plus stricte qu’un Guitar Hero. En effet,  le timing est clairement crucial sinon vous verrez votre score s’amoindrir encore et encore jusqu’au KO.

PaRappa The Rapper Remastered Try Again

Ces années-là…

Côte visuel, c’est une avalanche de goûts et couleurs 100 % années 90. Là où le bas blesse, c’est sur les parties cinématiques entre chaque chanson. Ce remaster que l’on dirait fait à la va-vite n’a pris le temps que de refaire les parties chansons au détriment de tout le reste. Les cinématiques d’histoire sont horriblement pixelisées et surannées.

PaRappa The Rapper Remastered 90 style
L3 57YL3 U7L71M3 QUOI !

Un rappel du fait que le JV n’a pas toujours été du même acabit que Horizon Zero Dawn.
Le passage en mode 4/3 aide un peu à supporter ces gros pixels flous liés à un upscale 1080p. Mais je ne vous raconte pas la tronche sur ma PS4 en 4k… Une vraie saignée thérapeutique qui vous ferait dire que l’animation faciale de Mass Effect Andromeda est sublime.

PaRappa The Rapper Remastered 4K
Le passage à la 4k fait mal… Surtout sur grand écran… (cinématique)

 

PaRappa The Rapper Remastered 4K 100
(In Game)

Comme on vous le disait précédemment, la rythmique (but du jeu quand même) est vraiment horrible. Il faut alterner les combinaisons de touches en  △ ◯ ✕ □ et L1/R1 mais le tout dans un timing I.RE.PRO.CHABLE ! Car à la moindre milliseconde de retard, vous ne pourrez jamais choper le cool tant désiré. De plus, vous ne pourrez pas du tout choper la note et là vous perdrez des points directement avant de vous faire gicler de la partie !

PaRappa The Rapper Remastered
Freestyle o/

Autant dire qu’il faut connaître les chansons quasiment par coeur avec un timing parfait tel un ninja du reflexe pour pouvoir en venir à bout avec un mode cool. Bref pour des joueurs « casuals » payer 15 € pour 6 musiques ultra-galères, ça devient presque du masochisme. Néanmoins, pour les anciens joueurs, en une trentaine de minutes voir une heure vous l’aurez plié en mode normal…

 

Bref…

Bref vous l’aurez compris, PaRappa The Rapper apporte une dose de nostalgie pour les joueurs de la première heure comme moi mais uniquement pour ceux qui n’ont pas peur de saigner des yeux (surtout si vous êtes sur un écran 4k.)
Les nouveau joueurs eux doivent se préparer psychologiquement au délire de ce jeu et au malheur de leurs manettes et de leurs yeux.

Note 2.5 out of 5 stars (2,5 / 5)

 

  • Aux joueurs de la première heure
  • Aux amateurs de jeux musicaux (et encore)
  • A n’importe qui prenant des drogues pendant qu’il joue
  • Aux fans de PETA, WWF et Animal Crossing
  • Aux joueurs qui détestent les jeux exigents
  • A ceux qui ne veulent pas saigner des yeux
  • A ceux qui l’ont déjà sur PS1 et qui ont toujours une télé cathodique
  • Aux joueurs en général quand ils verront 15 € pour 1h de durée de vie

Site officiel : https://store.playstation.com/#!/fr-fr/jeux/parappa-the-rapper-remastered/cid=EP9000-CUSA07172_00-UCES007750000001
Prix : 14.99 € (PS Store uniquement)
Trailer :


 

 

 

Satania

Satania est un joueur dans l’âme. Depuis sa plus tendre enfance, il chérit ses manettes et consoles. Moult années plus tard et malgré une vie de couple et un enfant, cela n’a pas changé ! Types de jeu favoris : FPS / Action- aventure / RPG. Top 3 vidéoludique : Destiny / Final Fantasy XIV / Bloodborne

One thought to “[Test] PaRappa The Rapper Remastered sur PlayStation 4, Benny B et ses amis”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.