Life is strange a débarqué le 22 janvier dernier en version intégrale boîte. Suivez-moi pour un tour du propriétaire complet !

[Test PS4] Life is strange

Développé par Dontnod Entertainment, un studio français basé à Paris, et édité par Square Enix, qu’on ne présente plus, Life is strange est un jeu composé de cinq épisodes. Débarqué en version dématérialisée tout au long de l’année 2015, Life is strange est désormais disponible en version boîte.

J’ai saisi cette occasion de le tester et de décrocher mon tout premier platine perso ! Certes référencé sur le compte de Satania, mais quand même !

Allez, faisons le tour du propriétaire ensemble.

Histoire

Life is strange place son héroïne Maxine « Max » Caulfield, une jeune fille de 18 ans, au coeur d’évènements hors du commun.

Elle est de retour dans sa ville natale, Arcadia Bay, pour étudier la photographie. Ses parents sont restés à Seattle, elle vit donc à l’internat de l’Académie de Blackwell comme beaucoup d’autres élèves.

Le jeu s’ouvre lors d’un cours avec le fameux photographe Mark Jefferson. Max est distraite par… une vision ! Toute la ville est menacée par une gigantesque tempête/tornade qui risque de l’engloutir ! Rien de rassurant.

Life Is Strange - tornade
Master tornado !

Cherchant à s’isoler pour se remettre de ses émotions, elle va être amenée à sauver quelqu’un. C’est là que toute l’aventure commence. Elle se retrouve tout à coup détentrice d’un étrange pouvoir qui lui permet de remonter le temps.

Max va tenter d’utiliser cette faculté pour faire le bien autour d’elle. Elle souhaite notamment retrouver Rachel Amber, une autre étudiante de l’Académie qui a disparue.

Life Is Strange - Rachel
And you’re missing

Entre amitié, disparition, instants tragiques et autres rebondissements sans fin, Life is strange nous fait prendre conscience du fait que chaque choix a des conséquences. Le fameux « butterfly effect »  est ici mis en scène de façon inhabituelle. Personne ne sort intact d’un choix, quelqu’il soit.

Life Is Strange - choix
Choix cornélien

 

Test

Life is strange est un jeu d’aventure décliné des point & click, la prise en main est donc extrêmement simple. Même ceux d’entre vous qui ne sont pas forts en coordination s’en sortiront très bien car ce n’est pas ce qu’on vous demande ici. Il ne sera jamais question de rapidité non plus. Ce qui compte ce sont vos choix. D’une petite pression sur croix, rond, carré ou triangle, vous avez le pouvoir de changer le court de l’histoire ! C’est magique !

Life Is Strange - point and click
Regarder, sélectionner, photo

Si votre choix n’est pas le bon, qu’à cela ne tienne ! Il suffit de remonter le temps ! Là réside toute l’ingéniosité de Dontnod. Ils ne se sont pas contentés de donner ce pouvoir à Max comme un prétexte pour faire avancer l’histoire. Il faut savoir quand l’utiliser, notamment pour mieux connaître les autres élèves.

L’histoire est extrêmement riche en surprises. Life is strange est très complexe. Plusieurs fois, je me suis laissée avoir. Avant chaque rebondissement, je n’avais absolument aucune idée de ce qui m’attendait au tournant. C’est impressionnant de voir qu’avec des ficelles relativement classiques, Dontnod est arrivé à sortir un scénario pareil. Bien entendu, il y a quelques longueurs, comme souvent dans ce type de jeu. Et malheureusement, lorsque de rares moments plus speed arrivent, le jeu rame un peu.

Les personnages principaux, comme les personnages secondaires, sont bien construits avec plusieurs traits de personnalités. Globalement, ils reprennent bien les archétypes d’un lycée : la garce de service, la nerd, le footballeur, le skater, etc. J’avoue que les premiers épisodes m’ont rappelé l’atmosphère de séries pour ados telles que One Tree Hill ou Newport Beach (c’est peut-être dû au traitement de l’image). Pour autant, ne vous attendez pas à vivre une aventure cucul la praline ! Life is strange est joli, plein de bons sentiments mais il peut aussi virer au drame voire au carrément glauque. Âmes trop sensibles s’abstenir ! Pour preuve, une page du site officiel revoie vers SOS Amitié…

Développé avec Unreal Engine 3 d’Epic Games, Life is strange est propre, joli, avec suffisamment de détails et très très peu de bugs.

Niveau ambiance sonore, la musique est superbe. Angus & Julia Stone, Bright Eyes et tous les autres contribuent grandement à l’atmosphère si particulière du jeu.

Avis Zelda

4 out of 5 stars (4 / 5)

Je ne suis pas une novice dans ce type de jeu, les TellTales Games sont déjà passés par là. Pourtant, j’ai été réellement emballée par Life is strange.

Les moins :

L’histoire et ses multiples fourches sont très bien structurées. Néanmoins, le cinquième et dernier épisode m’a largement refroidie. Outre le fait qu’il soit largement plus glauque que les autres, on s’y perd un peu dans la narration. Il est plus difficile de garder le fil entre le passé, le présent et les multiples possibilités/alternatives. Le décalage est trop grand à mon goût. Il m’a carrément sortit de l’ambiance du jeu. J’ai même hésité à poser définitivement la manette. C’est pour cette raison que je ne mets qu’une note de 4/5.

Les plus :

Le ton du jeu, les couleurs, la chaleur qui se dégage de l’image ont su me mettre dans l’ambiance. En suivant Max, on a l’impression de revenir à sa propre adolescence. Le temps ne défile pas de la même façon.

Life Is Strange - Warren
Amitié ou plus ?

J’ai apprécié la prise en main simple. Le fait de devoir utiliser deux combinaisons de touches différentes pour activer les deux facettes du pouvoir de Max est bien pensé. Je prêche également pour la caméra en vue objective et là c’était parfait.

J’ai bien aimé le clin d’oeil photographique fait pour le nom de chaque trophée. D’ailleurs pour tous ceux qui veulent platiner le jeu, c’est facilement faisable. D’autant plus que le jeu offre un mode « collectionneur » permettant de revenir rechercher des collectibles oubliés sans rien changer à l’histoire et sans « presque » tout refaire. Dommage que les dialogues ne soient pas skippables à cette occasion.

Life Is Strange - Trophée
On the RAWed again ! Ahah

Il ne me reste plus qu’à faire la fin alternative pour clore l’aventure !

Une dernière news pour la route ? Dans le jeu, Max a l’occasion de participer à un concours photo pour décrocher sa première exposition. Dans la vraie vie, Dontnod et Square Enix ont aussi monté un concours ! Une bourse scolaire de 10 000 dollars est en jeu !! Rendez-vous : https://www.lifeisstrange.com/fr


Date de sortie : entre le 30 janvier et le 20 octobre 2015 pour la version dématérialisée / 22 janvier 2016 pour la version boite intégrale
Supports : PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360, Steam, PC
Site officiel : lifeisstrange.com
Réseaux sociaux : Facebook / Twitter / Instagram



Zelda

Zelda n’est pas forcément adepte du jeu intensif mais aime bien regarder, critiquer parfois même piquer la manette. Types de jeu favoris : RPG / simulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.